Gare Centrale

Yard

Débutants

Magasins

Plantes

Carte du site

 

© 2001-2006 C&StL

 

English

Comment lire les numéros de modèle de locomotive

(une version mise à jour de cette page existe sur le site technique.quebectrain.com)

Savez-vous ce que veut dire SD60? U23B? C424? Voici des petits truc qui vous aideront sûrement à vous retrouver dans ces chiffres et lettres.

Notez que cette page ne couvre pas 100% des modèles de locomotives ayant existés. Mais elle couvre les plus communs. Pour une définition des appellations de locomotive à vapeur, cliquez ici.


GM / EMD / GMDD

General Motors commercialise ses locomotives sous la bannière Electro-Motive Division (EMD) jusqu'en 1988. Après, EMD est devenu General Mtors Diesel Division (GMDD).

General Motors classes ses modèles par des lettres indiquant l'usage de la locomotive, suivit de chiffres indiquant le modèle, suivit de lettre indiquant les caractéristiques spécifiques ajouté à ce modèle.

La désignation -2 (dash 2) signifie que la locomotive est équipée de contrôles électroniques au lieu de contrôles mécaniques. Exemple: la SD40 possède des contrôles mécaniques. La SD40-2 possèdent des contrôles électroniques. D'autres différences physique peuvent s'ajouter.

Exemple de désignation de modèle par GM:

SD40-2W

[SD] Locomotive affectée à des tâches spéciales (ex.: ne sert que sur la route, et non dans les triages),

[40] modèle 40,

[-2] équipée de systèmes électroniques modulaires,

[W] équipée d'une cabine large.

General Motors Diesel Division (GMDD)/ Electro-Motive Division (EMD)
 GP General Purpose (usage générale). Locomotive à 4 essieux.
 SD Special Duty (tâche spéciale). Locomotive à 6 essieux.
 RS Road Switcher (Locomotive de route)
 RSC Road Switcher, Truck type "C" (Three axles truck) (Locomotive de route à trois essieux/bogie)
 RSB Road Switcher, Truck type "B" (Two axles truck) (Locomotive de route à deux essieux/bogie)
 MP  Multipurpose (tout usage)
 SW  Six hundred HP (Six cent HP), Welded frame (Chassis soudé)*
 NW  Nine hundred HP (Nef cent HP), Welded frame (Chassis soudé)*
 SC  Six hundred HP (Six cent HP), Cast frame (Chassis moulé)*
 NC  Nine hundred HP (Nef cent HP), Cast frame (Chassis moulé)*
 E  Eighteen. (Dix-huit). Ces locomotives étaient vendus avec un moteur d'origine de 1800 HP.
 F  Fourtheen. (Quatorze). Ces locomotives étaient vendus avec un moteur d'origine de 1400 HP.

*= EMD a conservé ces lettres, même si les locomotives ont beaucoup augmentées en HP.

Dans la plupart des cas, deux locomotives de même modèle (ex.: GP40 et SD40) n'ont de différent que leur nombre d'essieux (4 pour la GP40 et 6 pour la SD40).

La toute dernière lettre reflète souvent des modifications apportées spécialement à la demande d'un chemin de fer.

GM/EMD/GMDD: Lettres d'option
 A  Réservoir d'essence allongé. Locomotive assemblée sur un chassis plus long que le modèle de base (Ex.: SD40 et SD40A).
 B  Locomotive sans cabine de contrôle. Souvent appelée "dummy".
 AC  Moteur de traction converti en moteur à courant alternatif
 DC  Moteur de traction converti en moteur à courant direct
 T  Moteur-tunnel. Les prises d'air sont sur le côté plutôt que sur le dessus de la loco. Aussi utilisé pour désigner un moteur turbo.
 M  Modified (Modifié). Indique que la loco a été modifiée par le propriétaire.
 W  Wide cab. Cabine allongée, popularisée par le CN.
 P  Passagers. Locomotive équipée d'un générateur de vapeur pour wagon-passager.
 X  eXperimental. Locomotive testant de nouvelles technologies.
 F  Full carbody. Carrosserie pleine largeur.
 I  Isolated cab. Cabine isolée avec des coussins de caoutchouc du chassis pour réduire les vibrations et le bruit.
 H  Head-end power. Locomotive équipée de systèmes électriques spéciaux pour fournir en courant les wagons de passagers.
 L  Lightweight frame. Chassis de locomotive allégé. Ce chassis se distingue par sa hauteure supérieure à celui utilisé sur un même modèle ayant un chassis régulier.


General Electric

GE commence dès 1895 à fabriquer des locomotives électriques. GE s'associe plus tard à American Locomotive Company (Alco) pour faire des locomotives diesel-électrique. Mais GE frappe un très gros coup en 1960 avec la mise en marché de ses U-boats (Les premiers démos portaient les numéros 751 et 752). Ces locomotives visent directement la compétition avec les "GPs" et "SDs" de EMD. Les U-Boats ont permis à GE de se hisser au deuxième rang mondial de constructeur de locomotive en seulement trois ans.

La première nomenclature de GE est beaucoup plus facile à décoder que celle de EMD. Par la suite GE à changé sa façon de nommer les modèles.

Première nomenclature:

Première lettre: série de la locomotive, normalement "U".

Chiffres suivants: HP arrondis aux centaines près.

Lettre suivante: Arrangement des essieux moteurs.

Exemple: U23B.

Première nomenclature: Première lettre
 U  Universal (série universel)

Première nomenclature: Chiffres
 23  2300 HP
 etc...  

Première nomenclature: Deuxième lettre
 B  Locomotive avec deux essieux moteurs par bogie
 C  Locomotive avec trois essieux moteurs par bogie

 

Deuxième nomenclature:

Première lettre: Arrangement des essieux moteurs.

Chiffres suivants: HP arrondis aux centaines près.

Trait d'union avec chiffre: Options sur la locomotive

Exemple: C30-7.

Deuxième nomenclature: Première lettre
 B  Locomotive avec deux essieux moteurs par bogie
 C  Locomotive avec trois essieux moteurs par bogie
 P  Passenger. Locomotive destinée aux trains de passagers.

Deuxième nomenclature: Chiffres
 23  2300 HP
 etc...  

Deuxième nomenclature: Trait d'union avec chiffre
 -7 (Dash 7)  Groupe d'options installé sur la locomotive. Options vendus entre 1976 et 1988. Pas de changement majeur d'avec la série "U".
 -8 (Dash 8)   Groupe d'options installé sur la locomotive. Options vendus entre 1984 et aujourd'hui. Micro-processeur, redesign du capot et du cab, meilleur "wheel slip control".
 -9 (Dash 9)  Groupe d'options installé sur la locomotive. Options vendus entre 1993 et aujourd'hui. Conduite de la locomotive entièrement gérée par ordinateur. Redesign complet du chassis de la locomotive.


Montreal Locomotive Work / Bombardier

Montreal Locomotive Work (MLW) a construit des locomotives à vapeurs depuis longtemps. Quand ils se sont lancés dans la production de locomotives diesel, ils ont été acheté par Bombardier. Ce ne fut pas un grand succès et la production de locomotives diesel a cessée en 1982 avec la mise en marché des dernières locomotives LRC.

La nomenclature de MLW est simple: un groupe de lettre indiquant le modèle, suivit d'un groupe de chiffre indiquant la version, puis un groupe de lettre indiquant les options.

Exemple: M-420

MLW: Lettres
 MLW  Montreal Locomotive Work
 LRC  Léger, Rapide et Confortable
 HR  ?
 M  Montreal designed. Design montréalais
 C  Century.

MLW: Chiffres
 412, 420, 630,...  Version du modèle
 -2,-3  Version du modèle, applicable au modèle LRC seulement.

MLW: Lettre d'option
 TR TRansfert engine. Locomotive en transfert. Désigne aussi un design spécial, comme les locomotives du Roberval-Saguenay.
 B  Locomotive sans cabine de contrôle. Aussi appelée "Dummy"
 R  Locomotive reconstruite à partie de pièces de modèles RS de EMD.


Phase

On voit quelque fois les lettres PH à la suite d'un numéro de modèle. Ces lettres signifies "Phase". Une phase est une version légèrement différente d'un même modèle. Par exemple, la différence entre une F40 et une F40PH2 est l'ajout de quelques modules électroniques. Ne pas confondre avec la désignation "Dash...", qui représente une variation majeure d'un même modèle.


À propos de la GG1

Penssylvania Railroad classait ses locomotives selon un système de lettre.

Une 4-6-2 était représentée par la lettre K.

Une 2-10-0 était représentée par la lettre I.

Une 2-8-2 était représentée par la lettre L.

Une 4-6-0 était représentée par la lettre G.

Les modèles subséquents obtenaient les noms K2, K3, K4,... Lorsque les locomotives articulées furent introduites, elles étaient considérées comme deux locomotives standards dos-à-dos. Une GG1 était en fait l'équivalent électrique de deux locomotives vapeur 4-6-0 + 4-6-0 dos-à-dos. D'où le nom GG1. Il n'y a jamais eu de GG2...

Merci à Jim pour ces derniers renseignements.

 

 Avant de copier cette page, lisez le copyright


How to decode locomotive's model number.

Do you know what mean SD60? U23B? C424? Here are some tips to help you understand what mean those numbers and letters.

Note: This page doesn't cover 100% of all model number, but the majors ones. To know what mean the name of steam loco, click here.


GM / EMD / GMDD

General Motors has sold it's locomotives under the Electro-Motive Division (EMD) until 1988. After, EMD became General Motors Diesel Division (GMDD).

General Motors names their locomotives with a letter indicating the purpose of the loco, followed by a number indicating the model and followed by a number, or a letter, or a combination of both indicating the options added to the locomotive.

The -2 (reads Dash 2) means that the locomotive is equipped with modular electronic controls, instead of mechanical controls. Ex.: The SD40 has mechanical controls. The SD40-2 has electronic controls. Other physical difference could be added in some cases.

An example of GM model number:

SD40-2W

[SD] Locomotive made for special duty. Used on road, not in yard,

[40] model 40,

[-2] equipped with electronic circuits,

[W] equipped with a wide cab.

General Motors Diesel Division (GMDD)/ Electro-Motive Division (EMD)
 GP General Purpose. 4 axles locomotive.
 SD Special Duty. 6 axles locomotive
 RS Road Switcher
 RSC Road Switcher, Truck type "C" (Three axles truck)
 RSB Road Switcher, Truck type "B" (Two axles truck)
 MP  Multipurpose
 SW  Six hundred HP, Welded frame*
 NW  Nine hundred HP, Welded frame*
 SC  Six hundred HP, Cast frame*
 NC  Nine hundred HP, Cast frame*
 E  Eighteen. Original motor was rated at 1800 HP.
 F  Fourtheen. Original motor was rated at 1400 HP

*= EMD continued to use those letter, even after the rating of the motor has been increased.

In most of the case, two locomotive with the same model number only got different truck. The GP40 is a 4 axles locomotive. The SD40 is the same locomotive, but with 6 axles.

The last letter represents the options added to the locomotive.

GM/EMD/GMDD: Option letter
 A  Extended fuel tank. Locomotive built on longer frame than the original model (Ex.: SD40 and SD40A).
 B  Cabless locomotive. Also called a dummy.
 AC  Alternative current motors.
 DC  Direct current motors.
 T  Tunnel motor. The air intake are on the side of the loco instead of the roof. Can also mean Turbocharged motor.
 M  Modified. (Often modified by the owner, not the builder).
 W  Wide cab.
 P  Passagers. Steam generator equipped for passenger car.
 X  eXperimental. Locomotive testing new technologies.
 F  Full carbody.
 I  Isolated cab. The cab is isolated with rubber pad from the carbody the reduce vibrations and noises.
 H  Head-end power. The locomotive is specially equipped with head-end power to supply electricity to passenger car.
 L  Lightweight. The frame of the locomotive has been made lighter compare to the regular frame for this model of frame. This frame is also higher.


General Electric

General Electric (GE) began to built electric locomotive in 1895. About 50 years later, GE began to build diesel-electric locomotives in association with American Locomotive Company (Alco). GE made a big hit (in solo) in 1960 (The first demo units was numbered 751 and 752), with his U-Boats. Those locomotives was built to compete directly with EMD's GPs and SDs. The U-Boat allowed GE to climb up to the second major builder of locomotive in the world after only three years.

GE used two differents ways to name it's locos. The first one is really easy to decode compare to EMD.

First system:

First letter: Serie of the loco. Usually an "U".

Next number: HP of the motor, rounded to the hundredth.

Next letter: truck arrangement.

Example: U23B.

First system: First letter
 U  Universal serie

First system: Number
 23  2300 HP
 etc...  

First system: Second letter
 B  2 axles truck
 C 4 axles truck

 

Second system:

First letter: truck arrangement.

Next number: HP of the motor, rounded to the hundredth.

Dash followed by a number: Options installed on the loco.

Example: C30-7.

Second system: First letter
 B  2 axles per truck
 C  4 axles per truck
 P  Passenger. Locomotive built specially for passenger train.

Second system: Number
 23  2300 HP
 etc...  

Second system: Dash followed by a number
 -7 (Dash 7)  Options installed on the locomotive. Options sold between 1976 and 1988. No major change since the U serie.
 -8 (Dash 8)   Options installed on the locomotive. Options sold between 1984 and today. Micro-processor, hood and cab redesigned, better wheel slip control.
 -9 (Dash 9)  Options installed on the locomotive. Options sold between 1993 and today. Locomotive entirely managed by computer. Carbody completely redesigned.


Montreal Locomotive Work / Bombardier

Montreal Locomotive Work (MLW) has been a long time steam engine builder. Soon after becoming a diesel locomotive builder, they have been bought by Bombardier. It was not a big success. They ceased to build diesel locomotive in 1982, after the flop of the LRC locomotives.

The name system of MLW is simple: A letter indicating the model, followed by a number indicating the version and a letter indicating the options.

Example: M-420

MLW: Letters
 MLW  Montreal locomotive Work
 LRC  Léger, Rapide et Confortable (light, rapid and confortable)
 HR  ?
 M  Montreal designed.
 C  Century.

MLW: Number
 412, 420, 630,...  Model version
 -2,-3  Model version, good only for LRC locomotive.

MLW: Option letter
 TR TRansfert engine. Also mean a special design, such as the case for the Roberval-Saguenay locomotives.
 B  Cabless locomotive. Also called dummy.
 R  Locomotive built with part from old RS (EMD) locomotives.


Phase

Sometime, compagnies uses the letters PH after the model designation. This mean PHase. The phase of a model is a slightly different version of the same model. Not enought to wear a different model number. For example, the different between an F40 and an F40 PH2 is some electronic circuit inside. Don't mix it with the "Dash..." system, which represent a major upgrade of a model.


About the GG1

The Pennsylvania Railroad had a standard system for identifying locomotives by wheel arrangement. For example a 4-6-2 was a K, a 2-10-0 was an I, a 2-8-2 was a L. subsequent models would get a number such as K2, K3, K4. Of importance here, is a 4-6-0 was a G. When articulated locomotives were introduced, either electric or steam, it was classified as two locmotives back to back. The GG1 is a 2-B+B-2 in Diesel terms, but a 4-6-0+0-6-4 in steams terms, so it was two G lomotovies back to back, hence GG. First revision makes it the GG1 (there was no GG2, but all electrics got a trailing number, although all steamers did not.)

Thanks to Jim "Slimjim375" for the infos about the GG1!

Before copying this page, read the copyright